Une chouette de compagnie… pas si chouette !

Il existe des chouettes de toutes tailles et de toutes couleurs. Elles ont des yeux incroyables, des plumes duveteuses et elles dégagent un air d’intelligence. Une personne ne connaissant rien aux chouettes pourrait croire que ces dernières feraient un animal de compagnie idéal. Cependant, apprivoiser une chouette n’a rien d’amusant ni pour la chouette, ni pour toi !

Bien que les chouettes apprivoisées existaient bien avant Harry Potter, c’est l’immense popularité des livres et de leurs adaptations au cinéma qui a déclenché cet engouement pour les chouettes « de compagnie ». Au Royaume-Uni, de nombreux centres de secours, des sanctuaires pour chouettes et autres organismes impliqués dans la protection de chouettes reçoivent des centaines d’appels de parents désirant acheter une chouette pour leurs enfants. Comme tu peux certainement le deviner, la chouette la plus demandée est le harfang des neiges, comme Edwige, celle d’Harry Potter. Ces organismes, ainsi que l’auteur J.K Rowling, insistent sur le fait que les chouettes ne sont en aucun cas des animaux de compagnie, mais bel et bien des animaux sauvages. Ce sont des prédateurs nocturnes et solitaires, et elles peuvent être dangereuses.

Malheureusement, au Royaume-Uni les lois régulant l’élevage et le commerce des chouettes sont quasi inexistantes. N’importe qui peut élever ou vendre une chouette du moment que ses géniteurs ont eux aussi été élevés en captivité. Pourtant, même cette loi peut être facilement contournée, comme je l’ai appris récemment lorsque j’ai eu l’opportunité de discuter avec les membres du Sanctuaire des Chouettes du Nord du Pays de Galles. On m’a révélé que, à cause de la forte demande pour des chouettes apprivoisées au Royaume-Uni, beaucoup d’espèces étrangères sont importées et étiquetées « élevé en captivité » alors que les parents sont en fait des oiseaux sauvages que l’on a capturés. C’est ce qui est arrivé à une petite chouette des Indes, Gandolf, que j’ai eu l’honneur de rencontrer. Gandolf est arrivé au Royaume-Uni alors qu’il était encore bébé et a été vendu comme animal de compagnie avant de se retrouver au sanctuaire. Gandolf est vraiment minuscule et adorable, mais il reste un animal sauvage. Malheureusement, Gandolf ne pourra jamais être relâché dans la nature car les chouettes nées en captivité n’apprennent jamais à être de « vraies » chouettes. Aujourd’hui, Gandolf a une nouvelle mission qui consiste à voyager avec le Sanctuaire des Chouettes du le Nord du Pays de Galles afin d’informer les gens sur la nécessité de protéger les chouettes sauvages de l’extinction et aussi sur le fait que les chouettes ne devraient en aucun cas être des animaux domestiques.

Heureusement, Gandolf a eu la chance de trouver un foyer sûr et confortable où vivre. Beaucoup de chouettes apprivoisées sont relâchées dans la nature lorsque leurs propriétaires en ont assez de dépenser de l’argent et du temps pour ces dernières. La plupart de ces chouettes mourront de faim ou à cause d’autres dangers. Il est illégal au Royaume-Uni de relâcher une chouette élevée en captivité dans la nature sans autorisation préalable. Cependant, comme il n’existe aucune liste recensant les chouettes en captivité, il est presque impossible de faire respecter cette loi.

Le Sanctuaire des Chouettes du Nord du Pays de Galles estime qu’au moins 85% des espèces de chouettes sont en voie d’extinction. La majorité d’entre elles étant entrée dans cette catégorie au cours des cinquante dernières années, à cause de l’homme. Si tu aimes les chouettes et désires trouver un moyen de les aider, il existe quelques petites choses que tu peux faire. Le meilleur moyen de posséder une chouette est de trouver un sanctuaire sérieux où tu pourras adopter une chouette et ensuite lui rendre visite. En adoptant une chouette, vous améliorez ses conditions de vie si elle ne peut vivre en liberté dans la nature. Tu protèges également les chouettes, qui se font de plus en plus rares.

 

Une autre façon d’aider les chouettes est de leur construire un endroit où elles pourront nicher. Si le nid est sûr et sans danger cela les encouragera à s’y installer et à y pondre leurs œufs. Les chouettes sont de parfaits résidents sur votre propriété car elles sont un moyen naturel de contrôler la population de rongeurs et autres nuisibles sans avoir à utiliser ni pesticides ni poisons dangereux. Pour apprendre comment construire un nid pour chouettes consulte le site (en anglais) de la Ferme des chouettes dans le Gloucestershire (http://www.barnowl.co.uk/page19.asp), tu y trouveras toutes les instructions nécessaires ainsi que d’autres informations utiles pour rendre ta propriété plus accueillante pour les chouettes.

 

Envoie nous un tweet à @ISFYOUTH1 pour continuer de parler des chouettes

Au Royaume-Uni, tu peux adopter une chouette auprès de centres tels que The Wildlife Trusts ; The North Wales Owl Sanctuary ; The World Owl Trust ou Avon Owls.

Il y a également beaucoup de centres auprès desquels tu peux adopter une chouette aux Etats-Unis. Renseigne-toi pour savoir s’il existe un sanctuaire que tu pourrais aider près de chez toi, comme le Avian Recondition Center en Floride par exemple.

Tout le monde peut adopter une chouette auprès du WWF (World Wildlife Fund).

Si tu es en Grande-Bretagne et que tu souhaites que le North Wales Owl Sanctuary intervienne dans ton école, contact-les en cliquant ici.

 

Article de Siun

 

 

C'est le rôle de l’ISF de responsabiliser, d'éduquer et de collaborer avec des personnes et des projets pour créer un impact positif sur la planète et les créatures qui la peuplent.

Chers lecteurs, nous vous rappelons que cet article vous est proposé en adéquation avec nos termes et conditions, que vous pouvez trouver en anglais à l’adresse ci-après: http://www.isfoundation.com/terms-of-use .

Pour en savoir plus : http://www.isfoundation.com/news/pet-owls-not-such-hoot#sthash.7kzokaUW.dpuf